Rectifications orthographiques de 1990

La réforme orthographique de 1990 sur amène à une orthographe plus simple et plus cohérente de certains mots de la langue française.

1. Adjectifs numéraux

Les adjectifs numéraux composés doivent être reliés par des traits d'union.

Ex : cent-quarante-neuf

Ex : deux-cent-quarante-et-un

Ex : le mille-dix-neuvième (les adjectifs numéraux ordinaux sont également liés)

2. Noms composés

Dans les noms composés de la forme verbe + nom ou préposition + nom, seul le second élément prend la marque du pluriel.

Ex : un abat-jour, des abat-jours (auparavant abat-jour au pluriel)

Ex : un aide-mémoire, des aide-mémoires (auparavant aide-mémoire au pluriel)

Ex : il est hors-norme, ils sont hors-normes (auparavant hors-norme au pluriel)

3. Accent grave

L'accent grave remplace l'accent aigu dans un certain nombre de mots, mais aussi au futur et au conditionnel pour les verbes qui se conjuguent comme céder.

Ex : un évènement (au lieu de événement)

Ex : je cèderais (au lieu de céderais)

Ex : ils règleraient (au lieu de régleraient)

4. Accent circonflexe

L'accent circonflexe disparait sur i et u, à l'exception des terminaisons verbales du passé simple et du subjonctif.

Ex : Il entrainait (auparavant entraînait)

Ex : un cout (auparavant coût)

Ex : nous parûmes (terminaison du passé simple)

Néanmoins, 5 cas ambigus conservent l'accent circonflexe : les adjectifs masculins singuliers , mûr, sûr et jeûne et les formes verbales de croître, car ces derniers constituent des homonymies.

5. Verbe en -eler et -eter

Les verbes terminant par -eler ou -eter se conjuguent comme les verbes peler et acheter.

Ex : tu amoncèles (auparavant amoncelles)

Ex : je ruissèle (auparavant ruisselle)

Les dérivés en -ment des nouveaux verbes transformés suivent également la même règle.

Ex : un ruissèlement (auparavant ruissellement)

6. Mots en -olle et verbe en -otter

Les mots en -olle et les verbes en -otter prennent dorénavant une seule consonne. Les formes verbales du verbe ont également une seule consonne.

Ex : une corole (auparavant corolle)

Ex : frisoter (auparavant frisotter)

Exception : cette règle ne s'applique pas aux mots colle, folle, molle, crotte et hotte, ainsi qu'aux mots de la même famille qu'un nom en -otte (comme botte, botter, etc.).

7. Mots empruntés à d'autres langues

Les mots empruntés à des langues étrangères suivent dorénavant la même règle de formation du pluriel que les mots français.

Ex : un match, des matchs

Ex : un adagio, des adagios

8. Soudure

Les mots composés avec les préfixes entr-, entre-, contr-, contre-, extra-, infra-, intra-, ultra-, avec des éléments savants tels que hydro- ou nano-, ou encore d'origine étrangère, sont maintenant soudés.

Ex : une contrassurance (anciennement contre-assurance)

Ex : une robe ultrachic (anciennement ultra-chic)

Ex : des facteurs socioculturels (anciennement socio-culturels)

Ex : le weekend (anciennement week-end)

9. Tréma

Le tréma est déplacé sur la lettre u dans -güe et -güi.

Ex : une situation ambigüe (anciennement ambiguë)

Ex : une rue exigüe (anciennement exiguë)

De plus, il est ajouté dans les mots argüer (ainsi que ses formes verbales), gageüre, mangeüre, rongeüre et vergeüre.

10. Participe passé du verbe laisser

Le participe passé du verbe laisser, s'il est suivi d'un infinitif, devient alors invariable.

Ex : Elle s'est laissé séduire.