Accord du participe passé

 

1. Participe passé sans auxiliaire

Le participe passé sans auxiliaire s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.

Ex : des personnes étonnées

Ex : un espoir retrouvé

Exception : Certains participes passés sont invariables lorsqu'ils sont placés devant un nom et lorsqu'aucun nom ne les précède. Ils prennent alors une valeur de préposition.

Ex : Ci-joint la lettre que je devais te transmettre.

Ex : Il semble mentir, vu son attitude.

2. Participe passé conjugué avec le verbe être et les verbes d'état

Le participe passé conjugué avec le verbe être ou avec un verbe d'état (sembler, paraitre, etc. ) s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.

Ex : Elles sont arrivées.

Ex : Votre amie semble charmante et enjouée.

3. Participe passé conjugué avec le verbe avoir

Le participe passé conjugué avec le verbe avoir reste invariable sauf si le COD est placé avant le verbe.

Ex : Ils ont mangé. (COD inconnu : ils ont mangé quoi ?)

Ex : Il a changé l'ampoule. (COD = l'ampoule, situé après le verbe -> on n'accorde pas)

Ex : Les fauteuils qu'elle a réfectionnés [...]. (COD = Les fauteuils, situé avant le verbe -> on accorde)

Ex : Les plats, ils les ont engloutis. (COD = Les plats, représenté par les, situé avant le verbe -> on accorde)

Ex : Il l'a dévoré (ou -ée)(COD inconnu, mais représenté par l', singulier : il a dévoré quoi ?)

Ex : Les oiseaux que nous avons aperçus [...]. (COD = Les oiseaux, situé avant le verbe -> on accorde)

Exception 1 : Si le COD est le pronom en, le participe passé demeure invariable.

Ex : Des kilomètres, j'en ai parcouru des centaines.

Exception 2 : Le participe passé reste invariable avec les verbes impersonnels.

Ex : Les deux semaines qu'il a plu ont verdi notre jardin.

Mais également pour certains autres verbes : œuvrer, opter, pépier, etc.

4. Participe passé avec "que" et conjugué avec le verbe avoir

Si on a la forme suivante : nom + que + sujet + auxilaire avoir + participe passé, alors le participe passé s'accorde avec le nom.

Ex : La maison qu'il a bâtie de ses propres mains [...]. (COD = La maison)

Ex : Les champs que l'agriculteur a labourés [...]. (COD = Les champs)

Exception : Si le COD est un adjectif numéral suivi d'un complément de mesure (ex : trente hectares, cinq-mille euros, etc.), les participes passés des verbes de mesure comme peser, coûter, calculer, etc., restent invariables.

Ex : Les trente mètres qu'il a mesuré [...]. (COD = Les trente mètres)

5. Participe passé des verbes pronominaux

- Si le verbe est pronominal de sens passif (se vendre, se régler, etc.) ou essentiellement pronominal (s'exclamer, s'absenter, se blottir, etc.) , le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le sujet.

Ex : Elles se sont souvenues de ce moment. (se souvenir = verbe essentiellement pronominal)

Ex : C'est devant ce chef-d'oeuvre qu'ils se sont abstenus de tous commentaires. (s'abstenir = verbe essentiellement pronominal)

Ex : Des centaines de feuilles se sont ramassées en quelques minutes. (se ramasser = verbe pronominal de sens passif)

- Dans les autres cas de verbes pronominaux, le participe passé suit la règle du verbe avoir : on recherche le COD qui fait l’accord.

Ex : Les relations qu’ils se sont faites ne me disent rien qui vaille. (COD = les relations , placé avant le verbe -> on accorde)

Ex : Les défis qu'ils se sont lancés [...]. (COD = Les défis, placé avant le verbe -> on accorde)

Ex : Ils se sont lavé les pieds. (COD = les pieds, placé après le verbe -> on n'accorde pas)

- Certains participes passés sont invariables dans leur forme pronominale : succédé, plu, suffi, parlé, etc.

Ex : Les visites se sont succédé.

Ex : Elle s'est parlé à elle-même.

6. Participe passé suivi d'un infinitif

- Si le COD fait l'action exprimée par l'infinitif, alors le participe passé s'accorde.

Ex : Les militaires qu'il a vus défiler dans la rue [...].   (COD = Les militaires, font l'action exprimée par l'infinitif, c'est-à-dire défiler)

- Si le COD ne fait pas l'action exprimée par l'infinitif mais la subit, alors, on n'accorde pas le participe passé.

Ex : Des histoires que j'ai entendu raconter [...]. (COD = Des histoires, ne racontent pas -> le participe passé ne s'accorde pas)

Ex : Les vins que j'ai préféré goûter [...]. (COD = Les vins, ne goûtent pas -> le participe passé ne s'accorde pas)

Exception : Certains participes passés sont toujours invariables lorsqu'ils sont suivis d'un infinitif : aimé, pensé, cru, demandé, etc.