Accord du verbe avec le sujet

 

1. Règle d'accord générale

Le verbe s'accorde en genre et en nombre, selon un mode et un temps, avec le sujet auquel il se rapporte.

Ex : Cet homme beau, riche et instruit me laisse de marbre. (sujet = cet homme beau, riche et instruit -> il)

Ex : Stéphanie et Laure sont bien arrivées à Madagascar. (sujet = Stéphanie et Laure -> elles)

Ex : Ils montèrent dans l'avion et eurent tout de suite peur. (sujet = Ils)

Ex : Votre tarte aux pommes m'attire irrésistiblement. (sujet = Votre tarte aux pommes -> elle)

Ex : [...] ce lieu inédit où se mélangent différentes classes sociales. (sujet = différentes classes sociales -> elles)

Ex : Aurais-tu oublié de me remercier chaleureusement ? (sujet = tu)

2. Règle d'accord avec plusieurs sujets séparés par et, ou, ni

- Lorsque les sujets sont associés par et, le verbe s'accorde au pluriel.

Le participe passé s'accorde au féminin uniquement si tous les sujets sont au féminin. Si au moins un des sujets est au masculin, le participe passé reste au masculin.

Ex : La chambre et la salle de bains sont bien agencées. (sujet au féminin pluriel)

Ex : Sa mère, son père et sa sœur sont baptisés. (sujet au masculin pluriel)

- Lorsque les sujets sont associés par ou ou ni, le verbe s'accorde soit avec les deux sujets réunis (à la manière de et), soit avec l'un des sujets.

Ex : Diane ou Lucie devra assurer le service. (sujet au féminin singulier)

Ex : L'évêque, le curé ou le prêtre seront très bien accueillis. (sujet au masculin pluriel)

Ex : Ni Gérard ni Bernadette n'ont choisi leur prénom. (sujet au masculin pluriel)

3. Règle d'accord avec les noms collectifs

Lorsqu'un nom collectif est employé seul, le verbe s'accorde au singulier.

Ex : Un groupe s'avance.

Quand un nom collectif est accompagné d'un complément de nom, le verbe s'accorde selon le sens le plus fort de la situation. Il peut alors être conjugué soit au singulier, soit au pluriel.

Ex : Une foule de paysans encerclait la ville. (on appuie sur l'idée de foule)

Ex : Un troupeau de brebis avançaient sur la butte. (on s'intéresse plus aux brebis qu'à l'idée de troupeau)

4. Règle d'accord avec la plupart de et une infinité de

Si le sujet est la plupart de ou une infinité de, le verbe s'accorde toujours avec le complément.

Ex : La plupart des requins ne sont pas dangereux pour l'homme.

Ex : Une infinité d'actes malveillants ont été commis.

5. Règle d'accord avec la moitié, la majorité et la totalité

Si la moitié, la majorité et la totalité ne sont pas accompagnées de compléments de nom, alors le verbe se conjugue au singulier.

Ex : La moitié a été mangée.

Ex : La totalité te reviendra.

Mais si s'ils sont suivis d'un complément de nom au pluriel, alors le verbe peut soit se conjuguer au singulier, soit au pluriel.

6. Règle d'accord avec les adjectifs numéraux, les fractions et les pourcentages

Si le sujet est un adjectif numéral (une quinzaine, une centaine, un millier, etc.), une fraction (un tiers, deux quarts, etc.) ou un pourcentage (50%, 60%, etc.), alors le verbe s'accorde avec celui qui du nom ou du complément de nom exprime le mieux la situation.

Ex : Une centaine de magasins sont implantés ici. (on met l'accent sur les magasins)

Ex : Un tiers des matelots arrive à franchir ce cap. (on insiste sur la proportion)

Ex : 60% de la population est sceptique face à cette réforme. (l'accent est mis sur la population)

En revanche, si l'adjectif ordinal, la fraction ou le pourcentage est précédé d'un déterminant au pluriel, alors le verbe s'accorde avec ce dernier.

Ex : Les trois quarts de la population sont favorables à cette loi. (déterminant = Les)

Ex : Des centaines de personnes crient de joie. (déterminant = Des)

7. Règle d'accord avec un adverbe de quantité

Si un adverbe de quantité (peu, beaucoup, assez, etc.) est suivi d'un complément de nom, alors le verbe s'accorde avec le complément.

Ex : Peu d'animaux ont cinq pattes. (le verbe s'accorde avec animaux)

Ex : Beaucoup d'huile sera nécessaire pour cuire nos bananes plantain. (le verbe s'accorde avec huile)